Le pulvérisateur de produit bio, un allié indispensable au jardin écologique

Pour traiter les végétaux et les fortifier, le pulvérisateur de produit bio est un incontournable du jardinage naturel. Disponible en de nombreux modèles, il s’adapte à tous les styles et superficies de terrains.

Les différents modèles de pulvérisateur pour produit bio

Pour un traitement occasionnel localisé de préparation naturelle maison ou une pulvérisation de grande envergure dans un verger, le pulvérisateur pour produit bio est indispensable. Ergonomique et fiable, il est adapté aux produits écologiques du commerce (engrais, fongicides et insecticides) comme aux bio stimulants maison : purins d’ortie et de consoude, décoctions de prêle des champs, préparations à base de vinaigre blanc, huile de neem, argile, savon noir, bicarbonate de soude, etc.

Utilisation et surface de terrain sont les paramètres qui doivent guider votre choix lors de l’achat d’un pulvérisateur de produit bio. Pour la maison, un balcon, une terrasse ou un petit jardin, les gâchettes et pulvérisateurs à pression préalable inférieurs à 2 litres sont suffisants. Pour des surfaces plus importantes, le recours à un pulvérisateur de produit bio à pression préalable supérieur à 2 l voire à un pulvérisateur sur batterie est nécessaire. Il existe même des pulvérisateurs de jardin spécialement conçus pour les recettes faites-maison avec des joints haute résistance. Ils sont en plus livrés avec un petit fascicule de potions pour le jardin !

Le purin d’ortie : la recette maison incontournable au jardin naturel

Fertilisante, stimulante, insectifuge et fongicide, l’ortie est une excellente plante compagne pour tous les végétaux. Riche en azote mais aussi en minéraux et vitamines, elle stimule la croissance des végétaux et notamment des légumes feuilles ; elle renforce aussi leurs défenses naturelles et constitue un répulsif efficace contre certaines maladies des plantes, les acariens, les pucerons…

Recette du purin d’ortie

Sa fabrication ne nécessite que 3 ingrédients : des feuilles d’orties fraîches (1 kg), 10 litres d’eau (de pluie de préférence) et un récipient avec un couvercle non étanche. Le purin s’obtient par macération des feuilles dans l’eau (de 2 à 3 semaines) et brassage. Tous les 2/3 jours, brassez le mélange avec un bâton. La fermentation est terminée lorsque les bulles disparaissent. Selon la température extérieure, cela prend entre 1 et 3 semaines. Filtrez soigneusement avec une passoire à fines mailles ou un vieux bas, et stockez dans des bouteilles.

Conservation : à l’obscurité et au frais dans des bouteilles en plastique ou en verre opaque ; il restera utilisable plusieurs mois s’il a été parfaitement filtré. Utilisation : diluez le purin d’ortie à 10 % environ, en pulvérisation ou arrosage au sol, toutes les 1 à 2 semaines au printemps.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.