Traitement naturel du jardin bio : le pulvérisateur pour décoction, purin, infusion…

Pour stimuler les défenses naturelles des végétaux (potager, verger, jardin d’agrément…) mais aussi renforcer leurs tissus, les préparations naturelles maison sont très efficaces. Utilisées avec un pulvérisateur après décoction, macération ou encore infusion, elles permettent d’extraire les principes actifs de plantes reconnues pour leurs propriétés fertilisantes, insectifuges et/ou fongicides.

Quel pulvérisateur utiliser pour une décoction de jardin ?

Qu’il s’agisse de décoction, d’extrait fermenté ou de tisane, le choix du pulvérisateur dépend de la surface à traiter. Pour un traitement ponctuel de plantes sur un balcon, une terrasse ou dans un petit massif, une simple gâchette ou un pulvérisateur de petite capacité à pression préalable peuvent suffire :

  • Gâchette petit format (0,5 à 1 l) ;
  • Pulvérisateur 360° spécial préparations maison avec joints haute résistance (2 l) ;
  • Gâchette 5 l à porter en bandoulière ;
  • Pulvérisateur à pression préalable 5 l, etc.

Pour des surfaces à traiter plus importantes, utilisez un pulvérisateur de plus grande contenance :

  • Pulvérisateur 7 l à pression préalable pour les jardins entre 200 et 700 m² ;
  • Pulvérisateur 12 l pour les surfaces supérieures à 500 m² et les traitements en hauteur ;
  • Pulvérisateur Pure spécialement adapté aux décoctions et autres recettes naturelles maison à base de plantes, savon noir, vinaigre… ;
  • Pulvérisateur à dos ergonomique de forme courbée pour les grands jardins (12 à 16 l) ;
  • Pulvérisateur sur batterie offrant jusqu’à 15 l d’autonomie, etc.

Recette de décoction d’ail pour pulvérisateur

Excellent fongicide et insecticide, l’ail utilisé en décoction puis pulvérisé permet aux plantes de lutter efficacement contre les maladies qui les attaquent, notamment au printemps : fonte des semis, cloque du pêcher, pourriture du fraisier, rouille, mildiou… Cette décoction d’ail à pulvériser permet également d’éloigner les acariens, les chenilles, les mouches de l’oignon ou encore les pucerons.

La recette pour 1 l de décoction est simple :

  • Éplucher 100 g d’oignons puis les hacher grossièrement ;
  • Les faire tremper dans 1 litre d’eau de pluie pendant 1 journée ;
  • Faire bouillir pendant 15 minutes ;
  • Laisser refroidir puis filtrer ;
  • Mettre la décoction dans le pulvérisateur…

En arrosage au pied des plantes ou en pulvérisation foliaire (2 fois à quelques jours d’intervalle), cette décoction doit être utilisée dans les 4-5 jours pour être efficace.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.