Comment faire un engrais liquide naturel ?

Pour fortifier naturellement les cultures du potager, les arbres fruitiers, les plantes d’extérieur et d’intérieur…, rien de mieux que l’engrais liquide bio. Rapide à préparer, facile à utiliser avec un pulvérisateur mécanique ou électrique, cet engrais écologique maison remplace très efficacement les engrais chimiques de synthèse. Ils sont en plus sans risque pour la santé, les nappes phréatiques, les animaux, l’écosystème du jardin, etc.

Les engrais liquides naturels maison : une solution fertilisante écologique et économique

Gratuits si l’on utilise de l’eau de pluie, les engrais liquides maison sont des fertilisants naturels très performants. Selon la composition choisie (matière première végétale, animale ou minérale), ils apportent les nutriments nécessaires au bon développement des plantes : azote, calcium, magnésium, phosphore, potassium, soufre, etc.

Certains, bien connus des adeptes de permaculture et agroécologie, sont de véritables cocktails vitaminés, incontournables au jardin bio : les purins de consoude et/ou d’ortie. La prêle des champs est également un végétal fertilisant puissant sous forme de purin, même si elle est principalement connue et utilisée pour ses propriétés fongicides en décoction.

Autres engrais liquides maison à utiliser avec un pulvérisateur : le lait de cendre, l’urine humaine, la macération de plumes, l’eau de cuisson des légumes, les infusions toutes herbes, de gazon coupé, de compost, etc.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.

Recettes des purins d’ortie et de consoude

Très efficaces en tant que fertilisants naturels, les purins d’ortie et de consoude ne nécessitent que deux ingrédients : des feuilles fraîches (1 kg) et de l’eau de pluie (10 litres).

  • Hacher grossièrement les feuilles d’ortie et/ou de consoude ;
  • Les mettre dans l’eau, dans un récipient non métallique ;
  • Remuer la préparation quotidiennement jusqu’à macération (des petites bulles remontent en surface) ;
  • Le purin est prêt lorsqu’il n’y a plus de bulles ;
  • Filtrer le purin et le diluer : à 10% pour fortifier les cultures en pulvérisation foliaire ou à 10% pour fertiliser en arrosage.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.