Comment faire un fertilisant maison biologique ?

Pour se développer et résister aux maladies, les plantes ont besoin, comme nous, de bonne nourriture. Les engrais bio du commerce, inoffensifs pour la santé et l’environnement, apportent aux cultures les éléments nutritifs nécessaires à leur épanouissement. Malheureusement, ils sont encore plus chers à l’achat que les engrais chimiques. Faire soi-même un engrais naturel est simple, économique et écologique.

Recette d’engrais maison à base d’orties : une solution économique très efficace

Jardiner selon les préceptes de la permaculture et d’un sol le plus ‘vivant’ possible permet de se passer d’engrais. Mais si l’on débute dans cette pratique, le recours à des fertilisants naturels est nécessaire, surtout si la terre a été malmenée par des méthodes non adéquates.

Une des recettes les plus utilisées chez les adeptes d’agriculture naturelle pour son efficacité redoutable est le purin d’ortie. Bien qu’apparentée à une mauvaise herbe envahissante (et qui pique !), l’ortie est un végétal aux multiples vertus. Très riche en azote, elle est un puissant fertilisant qui stimule la croissance des cultures tout en les protégeant contre certaines maladies.

La recette de ce fertilisant miracle ou purin d’ortie est très facile :

  • Ramasser 1 kg de feuilles d’orties ;
  • Les hacher grossièrement et les plonger dans 10 litres d’eau de pluie, dans un contenant non métallique ;
  • Remuer régulièrement jusqu’à fermentation, environ 2 à 3 semaines selon les températures (des petites bulles remontent alors à la surface) ;
  • Le purin est prêt lorsqu’il n’y a plus de bulles ;
  • Diluer le purin à 10% pour une pulvérisation foliaire et à 10% pour un arrosage directement au pied des cultures.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.

Autres fertilisants naturels performants

Bien connue des jardiniers écologiques, la consoude est aussi une très bonne plante compagne pour vos cultures. En purin comme l’ortie, elle constitue un excellent stimulant et fertilisant.

Moins répandu, l’engrais naturel à base d’urine humaine (1l) et d’eau (10l) est très efficace en raison notamment de sa forte teneur en phosphore. Par contre, le ‘donneur’ doit être en bonne santé et ne pas abuser de médicaments…

Il existe d’autres fertilisants gratuits et naturels comme le marc de café, le lait de cendres, l’eau de cuisson des légumes, les peaux de banane, l’infusion de compost ou de gazon coupé, etc.

Le choix d’un fertilisant plutôt qu’un autre dépend de la superficie à amender (plante en pot, légumes du potager, verger…) et des ressources disponibles.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.