Recette de décoction jardin : soignez vos plantes avec des plantes !

Pour soigner et favoriser naturellement le développement des plantes au jardin, on utilise tout simplement… des plantes. Premier outil de guérison de l’homme, la phytothérapie traditionnelle était bien connue de nos grand-mères pour soigner les maux quotidiens de toute la famille mais aussi le potager. Certains végétaux constituent en effet d’excellents fortifiants et remèdes naturels au jardin bio en décoction, infusion, macération ou purin. Ils sont en outre inoffensifs pour la santé et notre environnement.

Décoction, macération, purin… : les nouvelles pratiques du jardin bio

Vous connaissez déjà sûrement les bienfaits du purin d’ortie… Ce fertilisant-insectifuge-fortifiant de la famille des Urticacées n’est pas le seul végétal à être indispensable au jardin bio. La consoude possède aussi d’immenses vertus. Du latin ‘consolidare’ et du grec ‘symphuo’ (grandir ensemble), la consoude ou Symphytum officinale est une excellente plante médicinale, comestible et mellifère. Au jardin, elle favorise la vie du sol et s’utilise en purin, comme l’ortie.

En décoction, la prêle des champs ou ‘Equisetum Arvense’ constitue un véritable cocktail vitaminé pour les cultures. Riche en silice, cette plante compagne fongicide est un accumulateur dynamique qui va chercher en profondeur les minéraux nécessaires au bon développement des tissus végétaux. Utilisée en traitement préventif mais aussi curatif, elle est efficace contre les maladies dues aux champignons : cloque du pêcher, oïdium, mildiou, rouille, etc.

Recette de décoction de prêle des champs

La recette de décoction de jardin à base de prêle des champs est très simple. Action : en prévention des maladies cryptogamiques : cloque du pêcher, moniliose, rouille (rosier, roses trémières), mildiou (pomme de terre, tomate).

Ingrédients :

  • Prêle fraîchement cueillie (entre juin et mi-juillet).
  • Eau de source ou eau de pluie.

Recette : pour la préparation de 10 L de solution.

  • Hachez grossièrement 1 kg de prêle fraîchement cueillie, que vous faites ensuite tremper dans 10 L d’eau pendant 24 heures.
  • Faites bouillir la solution à couvert dans un grand faitout pendant 20 à 30 minutes.
  • Laissez refroidir et reposer 24 heures.
  • Filtrez soigneusement avec une passoire à fines mailles ou un vieux bas, et stocker dans des bouteilles en plastique ou en verre opaque.

Conservation : faible. Utilisez la décoction dans les jours suivant son élaboration, car elle risque de fermenter et de baisser en efficacité. Il est donc conseillé de la préparer au fur et à mesure des besoins. Utilisation : du printemps au début de l’été (2 utilisations par mois à une semaine d’intervalle), dilué à 20 %, en pulvérisation. Si l’attaque est importante, pulvérisez tous les 3 ou 4 jours. Rincez le pulvérisateur après chaque utilisation.

IMPORTANT : Ces recettes maison sont utilisées par des centres type Terre Vivante, mais ne sont pas des produits à l’efficacité testée en laboratoire, ni soumis à des autorisations de mise sur le marché. Elles sont donc à utiliser en complément ou en prévention, mais ne remplacent pas des traitements homologués.